Ne le dis pas à maman de Toni Maguire

Publié: novembre 6, 2013 dans Avis Romans
Tags:, ,

Genre : Autobiographie

Editions : Le Livre de Poche (2011)

320 Pages

couv49783564Synopsis : (source livraddict)

L’histoire bouleversante d’une petite fille face à l’inceste et à la trahison.

L’enfance de la petite Toni cache un secret qui a faille la tuer. Dès l’âge de six ans, son père abuse d’elle. Courageusement, elle révèle l’indicible à sa mère qui se réfugie dans le déni, ouvrant la voie à des années de tortures sexuelles et mentales. Enceinte de son père à quatorze ans. Toni ne pourra compter que sur elle-même pour échapper de ce monde de dépression et de folie. Faisant preuve d’une force de caractère incroyable, elle aura le courage de dénoncer son père aux autorités, ce qui la placera une fois de plus seule contre tous ….

Mon avis :

Ce n’est pas toujours simple de commenter un témoignage comme celui-ci. C’est délicat et par respect pour l’écrivain, c’est assez complexe de donner un avis.

Je suis tombé sur ce roman par hasard dans une brocante et je suis repassé deux ou trois fois devant avant de me décider et de me dire « je le prends ». Quelques jours avant, j’en avais entendu parlé dans une vidéo de chronique (je ne sais plus laquelle…).

Vus que j’aime lire toutes sortes de témoignage, je me suis dit que c’était l’occasion de prendre celui-ci qui m’a totalement bouleversée. Au fil de ma lecture, l’envie de pleurer me prenait, mais elle faisait tout suite place à la colère et la révolte contre « un père » (si je peux appeler cette personne ainsi). Faire ceci, sur sa propre fille, c’est honteux !

L’histoire est donc raconté par Antoinette (Appelé Toni), elle-même à l’âge adulte. Elle raconte sa triste histoire, celle d’une enfant qui, vivait avec sa mère paisiblement et son père de temps à autres quand il revenait de son service. Mais cette petite vie paisible n’a pas durée si longtemps que ça, quand son père à décider de revenir pour de bon et de déménager. A ce moment-là, la pauvre petite Antoinette subis ce qu’aucun enfant devrait subir… Son père profite de sa fragilité et de son jeune âge pour lui faire subir des choses interdites entre un père et sa fille : L’inceste. Ce qui va la faire tenir, c’est l’amour qu’elle porte pour sa mère et qu’elle pense être réciproque. Sa mère qui n’a eu que d’yeux pour son père quand il est là.

C’est avec courage qu’elle parvient à dénoncer son père à la police, ce qui va l’entraîner, encore une fois, à être seule face aux regards haineux et aux paroles dures que les gens vont lui adresser. Pour eux, ce n’est qu’une menteuse qui veut tout simplement se faire remarquer.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, le fait de passer au présent avec Toni et au passé avec Antoinette et une bonne chose pour comprendre ce qu’elle ressent à présent. Une lecture très dure mais que j’ai beaucoup apprécié. Ce n’est sans doute pas à la portée de tout le monde, mais si vous aimez toute sorte de témoignage, je ne peux que vous le recommander.

Il y avait d’abord eu le jeu de « notre secret ». Puis le jeu de « la famille heureuse » et le dernier jeu de ma mère: Ruth, « la victime ».

Publicités
commentaires
  1. LaLibrosphere dit :

    Fiou, une lecture qui doit être très instructive mais difficile. Je prend note mais je pense que je le garde pour un autre moment : ce temps + une telle tristesse va me mettre K.O. ^^

    Bonne continuation pour ton blog !

    • fionasuna dit :

      Oui c’est bien le cas malheureusement, c’est assez dure, surtout quand on sait que c’est un vrai récit.
      Il ne faut surtout pas se sentir mal et avoir le moral au plus bas pour réussir à lire ceci, c’est un conseil. 😉
      Merci beaucoup ! 🙂

  2. Méthode dit :

    Tout a fait le genre d’idee dont je me fesait du sujet, merci encore pour cet incroyable article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s