Articles Tagués ‘autobiographie’

Genre : Contemporaine, autobiographieAVT_Albin-Michel_1209

240 pages

Prix : 18€

Année de sortie : 2016

 

couv31644743

Synopsis :

 

« Me faire sauver la vie est l’aventure la plus extraordinaire que j’aie jamais vécue. »

Mot de l’auteur :

Ce livre est le vaisseau spécial que j’ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles. Panne sèche de moelle osseuse. Bug Biologique, risque de crash imminent.
Quand la réalité dépasse la (science-)fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes. Une histoire d’amour aussi.
Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n’ai rien eu à inventer. Si ce n’est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon cœur.

 

 

Mon avis :

 

On peut dire que je me suis littéralement jeté sur ce livre. Déjà en voyant qui l’avait écrit, le titre et la couverture sobre mais efficace. J’ai décidé sur un coup de tête de me le procurer. Sachant d’avance que j’allais l’apprécier, je l’ai commencé directement après son achat. Et… Ô joie, Ô bonheur ! C’est un ENORME coup de cœur, une grosse claque ! Je vais vous dire pourquoi tout de suite !

Avant tout de choses, sachez que c’est un roman autobiographique. Qui dit autobiographique, dit fait réel écrit par l’auteur. Cela faisait un moment que je n’en avais lu et c’est avec plaisir de me replonger dans une autobiographie de ce genre. Surtout avec ce style d’écriture.

Mathias nous livre dans cette autobiographie qu’il est atteint d’une Aplasie Médullaire. Pour faire court, c’est une maladie du sang qui attaque la moelle osseuse. La moelle osseuse devient alors incapable de reproduire des cellules-souches. Ce qui fait que Mathias doit se faire transfusé du sang aussi souvent que nécessaire. D’où le titre du roman, mais je vous laisse découvrir plus en détail en le lisant. C’est donc comme cela que commence le roman, Mathias nous livre donc son combat contre cette maladie. Ses peurs, ses joies, ses colères, etc. Une belle brochette d’émotion.

Gros COUP DE COEUR !! Pas de surprise de ce niveau-là, Mathias est un de mes auteurs préférés. Je l’adore autant avec son groupe Dionysos qu’en tant qu’auteur. Sa plume me fait toujours extrêmement de bien. Le lire est un véritable délice, pour ceux qui aiment la poésie, mais pas que. Une claque, une énorme claque. C’est ce dont j’ai ressenti à la lecture de ce roman. Mathias a sa façon de décrire les différents moments de la vie qu’on est totalement submergé dans son univers. Un univers toujours aussi grand, pleins d’imagination et beau. On ne s’ennuie pas du tout avec lui et c’est ce qui me fait aimer son univers et son style d’écriture. Même si ce roman est une autobiographie, donc quelque chose de personnel, on ressent toute la fantaisie qui parcours dans les veines de Mathias Malzieu. Les différents moments de la vie qui nous semble bien futiles deviennent, grâce à Mathias, des moments rares et notre vision des choses changent tout au tout. C’est un merveilleux message que nous fait l’auteur. Vivre la moindre seconde et un énorme trésor. La vie. C’est la vie ce trésor. La vie qui ne tient qu’à un fil et ce roman nous le prouve.

Si je devais ne citer qu’un seul passage du roman, je ne pourrai pas. Le roman en lui-même est une citation de la vie. C’est émouvant, beau et fait réfléchir.

 

 

Ma seule possibilité de résister, c’est d’écrire. L’urgence fait pousser des graines de livres en moi. Je les arrose toutes et m’applique à penser que je vais trouver mon haricot magique pour crever le plafond de l’hôpital.