Articles Tagués ‘fantastique’

Genre : Nouvelle, FantastiqueFolio-2_large

94 pages

Prix : 2€

Année de sortie : 2010

 

couv52554925Synopsis :

 

Dunwich, petit village lugubre cerné par les collines du Massachusetts, est le théâtre d’événements étranges et inquiétants. Le mystère plane autour de la naissance de Wilbur Whateley et le mauvais sort semble s’acharner sur sa famille. Après une enfance solitaire, Wilbur, guidé par ses instincts maléfiques, dérobe un livre de sorcellerie, le Necronomicon…
Verrouillez les portes, calfeutrez les fenêtres et allumez toutes les lumières avant d’ouvrir ce livre…

 

 

Mon avis :

 

H.P. Lovecraft, on doit dire que l’univers qu’il a créé fascine bon nombre de fans. De part son univers noir, la mythologie qu’il a créé avec ses monstres tous aussi horrible les uns des autres.

J’ai commencé à lire ses écrits en commençant par Le Rodeur Devant Le Seuil. Mais cet écrit comme bien d’autres fait polémique entre les fans, étant donné qu’il n’a pas écrit seul (ou du moins ce que j’ai compris). Cette nouvelle m’a encore plu donné envie de découvrir son univers, mais surtout pour les monstres qui sortent de l’ordinaire.

Depuis la naissance de Wibur Whateley la peur plane dans le village de Dunwish. Des phénomènes étranges bouleverse la population. Mais que ce cache derrière cet homme qui a grandi beaucoup trop vite ? Que ce passe-t-il dans ce village ? L’horreur plane en permanence.

Il faut savoir une chose quand on commence à lire du Lovecraft. Il ne faut pas s’attendre à de l’horreur pure et dure, comme on pourrais en voir maintenant dans les films et autres romans. Lovecraft joue beaucoup avec le suspens et l’angoisse. L’écriture est quand même assez lourde de part les répétitions.

Malgré ce point noir, j’ai tout de même apprécié ma lecture. Courte mais efficace quand on sait à quoi s’attendre avec Lovecraft. Il ne me reste plus qu’à lire d’autres de ces oeuvres et j’en attends beaucoup, surtout avec les oeuvres parlant de Cthulhu.

 

Publicités

Genre : Jeunesse, fantastique

456 pagesLogoLeLivredePoche

Prix : 7,60 €

Année de sortie (en poche) : 2014

 

couv64035549Synopsis :

Cap sur l’Europe ! Pour tenter de vaincre Entropia, l’Alliance des Trois s’embarque pour le vieux continent. Objectif : mettre la main sur le Cœur de la Terre. Mais c’est un pays hostile qui les attend, où les Cyniks ont asservi les enfants. Obstacles, pièges, trahisons, les jeunes héros parviendront-ils à leurs fins ? Ou le chaos mortifère d’Entropia aura-t-il raison d’eux ? La quête de Matt, Ambre et Tobias est loin d’être terminée…

 

 

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Masse Critique de Babelio pour m’avoir choisi pour lire le 5 ème tome de cette saga que j’adore ! Et je tiens aussi à m ‘excuser pour le retard de cette chronique.

C’est donc le cinquième tome de la Saga Autre Monde que je lis et c’est la première fois que je vais aussi loin dans une saga. D’ailleurs, je n’ai toujours pas été déçus par la plume de Maxime Chattam et j’adore encore et toujours Autre Monde.

Le plaisir est toujours un peu moins fort que le tome 3 qui reste encore et toujours premier. Mais j’ai tout de même très apprécié cette lecture à en avoir des frissons et larme à l’oeil.

Énormément d’action dans ce 5 ème tome et ça ne m’a pas déplus du coup. Maxime Chattam a le don pour bien détailler une scène d’action. Le fait que ce tome se passe en France nous rapproche énormément des personnages vivants sur le continent, mais en Autre-Monde. On apprend également un peu plus sur Entropia et un personnage fait une brève apparition (je trouve en tout cas).

Retrouver nos amis est tout simplement un plaisir et on a toujours l’impression d’être à leurs côtés, de voyager avec eux. J’ai toujours du mal quand on arrive à la dernière page et de devoir les laisser un peu de côté. Mais quand je les retrouve dans le tome suivant, cela me réconforte et je suis ailleurs, avec eux, en Autre-Monde.

Maxime Chattam est bien un de mes auteurs préférés et je suis bien heureuse qu’il est eu l’idée d’écrire cette saga et de nous faire voyager avec ses personnages. Après avoir lu un de ses thrillers c’est toujours bon de lire sa saga fantastique. Ça change et on retrouve tout de même sa plume, sans être perdu.

Je finirai par dire que Maxime Chattam a réussi à créer son propre univers. Il est, pour moi, toujours aussi digne des plus grandes saga. Vivement la suite !

 

– Surtout on ne se sépare pas, toi, Ambre et moi. Si nous restons ensemble, on peut tout réussir, pas vrai ?
Tobias guettait l’assentiment de Matt avec une pointe d’anxiété. Il avait besoin d’être rassuré. Ce voyage lui faisait peur.
Matt hocha la tête.
– L’Alliance des trois, dit-il.
– L’Alliance des trois, répéta Tobias.

 

 

Ma note : 17/20

Genre : Jeunesse, FantastiqueLogoLeLivredePoche

432 pages

Prix : 7,60 €

Année de sortie (en poche) : 2014

couv67272787

 Synopsis :

La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois… Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de qui s’est vraiment passé.

Mon avis :

Avant toutes choses, si vous n’avez pas encore lu les précédents tome et pour ne pas vous faire spoiler par quoi que ce soit, ne lisait pas cet avis.

Pour ceux qui ont déjà commencé à lire cette saga, je vous invite à lire mes autres avis d’Autre-Monde.

L’Alliance des trois

Malronce

Le coeur de la terre

C’est avec joie que j’écris cet avis. Comme vous l’avez constaté, j’ai continué cette saga et aujourd’hui je vous donne mon avis sur ce tome 4. Encore une fois, Maxime Chattam m’a transporté dans son univers.

C’est la paix entre Pan et Cynik (ou plutôt Mature). Après la guerre entre les deux clans dans le tome 3. L’anniversaire de la tempête approche et vers le nord, quelque chose d’étrange est en train de se passer, un brouillard approche à grands pas. Tout ceci n’est pas normal et l’alliance des trois va devoir faire face encore une fois à un nouveau problème engendré par la nature.

Qquel plaisir, quel régal… C’est toujours aussi plaisant de retrouver l’alliance des trois, toujours aussi plaisant de lire la plume de Maxime Chattam. Comme vous l’aurez compris, j’ai une nouvelle fois adoré la suite d’Autre-Monde. Même si celui-ci est un poil en dessous du troisième tome.

J’avais tout de même peur d’être déçus par ce quatrième tome. Mais j’aurai pu passer à côté de cette suite.

Ce que j’ai trouvé de vraiment très bien dans ce tome c’est qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Les faits s’enchaînent les uns après les autres et c’est ce qui donne un bon rythme à l’histoire.

On retrouve également la plupart des personnages qu’on a déjà rencontrés dans les précédents tome et on en découvre d’autre également. Je n’ai rien à dire sur la construction des personnages, je les trouve tous aussi bon les uns que les autres.

Je trouve les couvertures toujours aussi jolie, les éditions Le livre de poche ne se moquent pas de nous. Quand on regarde chaque tome, on retrouve sur la couverture de magnifiques couleurs et surtout certains éléments de l’histoire.

C’est tout simplement avec joie que je vous conseille cette saga si vous aimez l’aventure et le fantastique. Il passe à la limite du coup de coeur, mais ne détrône pas le tome 3. En route pour le tome 5 à présent !

 

Matt contemplait Ambre,assoupie. Ses boucles d’un blond roux,la finesse de ses traits,ses longs doigts délicats… Tout en elle lui inspirait un flot d’émotions. Il se concentra sur ce qu’il éprouvait et tenta d’y poser des mots. […]

– Ses baisers sont la promesse d’une religion dont le paradis est aux portes de nos lèvres,dit -il naturellement.Et j’ai envie d’y croire. Pas mal pour un athée, non.

 

Note : 18/20

Genre : Jeunesse, fantastiquemacadam-editions

Editions : Milan, Macadam

341 pages

couv23312775

 Synopsis :

Oubliez Roméo qui se tue pour Juliette.
Oubliez Juliette qui se tue pour Roméo.
La vérité? Les deux amants sont devenus immortels… Roméo s’acharne à séparer ceux qui pourraient s’aimer, quand Juliette doit tout faire pour les réunir.
Entre les deux anciens amants tous les coups sont permis. Car l’amour a fait place à la haine. Pour toujours. Vraiment?

 

 

 

 

Mon avis :

Après avoir lu la pièce de théâtre de Shakespeare, je me suis dit que je pouvais lire ce roman. C’est une sorte de suite à la pièce de théâtre.

Juliette a aimé Roméo, mais ne lui pardonne pas leur tragique destin. Elle s’est retrouvée du côté du bien, les ambassadeurs. Il s’est retrouvé du côté du mal, les mercenaires. Leur âme voyage dans le temps, soit pour réunir les âme-soeur, soit pour les séparer et réaliser l’inévitable. Juliette se retrouve dans l’un des corps qu’on le lui a attribué et se rend compte que Roméo n’est pas loin, dans un des corps choisis pour effectuer sa mission. Qui des deux réussiras sa propre mission ? Ils se détestent à présent et leur rivalité va être mise à l’épreuve.

Qu’en dire, pensant que ce roman pourrait être sympa à lire, j’ai trouvé que l’histoire traînait en longueur. Qu’il y a beaucoup de répétitions dans les phrases. Pourtant, au premier abord, le synopsis me faisait languir et je l’avoue est très bien trouvé. Roméo et Juliette, ces deux âmes-soeur qui s’aimaient, se sont tué et à travers le fantastique d’une suite, se déteste. Mais il manquait dans cette histoire, un petit plus qui m’aurait fait plus apprécier cette lecture.

Ce premier tome est basé, sur la plus grande partie, sur l’histoire de Juliette. On ne voit et suit très peu ce que pense Roméo. L’auteur a sûrement voulu faire un roman basé sur Juliette et un autre sur Roméo, au vus du deuxième tome. Mais dans ce cas, je n’aurai pas mis des chapitres où nous nous retrouvons dans la peau de Roméo. Au contraire, je n’aurai laissé qu’un ou deux chapitres à la fin de l’histoire sur ce que celui-ci ressent et donner envie de lire la suite.

J’ai trouvé un côté brouillon à l’écriture, surtout pour les répétitions des mots. Par exemple : « Piégée, piégée, piégée. ». Ce n’est pas la seule fois où je vois une phrase écrite comme cela dans ce roman et ça m’a beaucoup dérangé. Mais il y a aussi les dialogues entre les personnages, certains passages étaient inutiles.

Les personnages ne m’ont pas laissé un petit quelque chose à la fin de ma lecture. Je n’ai pas accroché à Roméo ou Juliette et les autres personnages.

Juliette est agaçante et ne sait pas ce qu’elle veut. Un moment elle aime un garçon, dit qu’elle ne veut que lui etc. Quelques pages plus tard, elle revient sur sa décision, qu’elle ne peut pas faire ça. Certes, ce n’est pas son corps, mais je l’ai trouvé égoïste de ne penser qu’à ses propres sentiments, surtout vers le dernier quart du roman. Roméo est un sadique, mais je n’ai pas réussi à le cerner.

En bref, je n’ai pas vraiment aimé ma lecture et j’aurai préféré un peu plus de contenus et d’action. Mais je laisserai une dernière chance à cette saga en deux tomes.

– Le passé…
Il fait un pas vers moi, mais s’immobilise alors que je brandis la lampe.
– … le passé ne peut-être changé, mais l’avenir… l’avenir est devant nous. La vie, l’amour, tout ce que tu as toujours désiré.

1020