Articles Tagués ‘Maxime Chattam’

Genre : Jeunesse, fantastique

456 pagesLogoLeLivredePoche

Prix : 7,60 €

Année de sortie (en poche) : 2014

 

couv64035549Synopsis :

Cap sur l’Europe ! Pour tenter de vaincre Entropia, l’Alliance des Trois s’embarque pour le vieux continent. Objectif : mettre la main sur le Cœur de la Terre. Mais c’est un pays hostile qui les attend, où les Cyniks ont asservi les enfants. Obstacles, pièges, trahisons, les jeunes héros parviendront-ils à leurs fins ? Ou le chaos mortifère d’Entropia aura-t-il raison d’eux ? La quête de Matt, Ambre et Tobias est loin d’être terminée…

 

 

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Masse Critique de Babelio pour m’avoir choisi pour lire le 5 ème tome de cette saga que j’adore ! Et je tiens aussi à m ‘excuser pour le retard de cette chronique.

C’est donc le cinquième tome de la Saga Autre Monde que je lis et c’est la première fois que je vais aussi loin dans une saga. D’ailleurs, je n’ai toujours pas été déçus par la plume de Maxime Chattam et j’adore encore et toujours Autre Monde.

Le plaisir est toujours un peu moins fort que le tome 3 qui reste encore et toujours premier. Mais j’ai tout de même très apprécié cette lecture à en avoir des frissons et larme à l’oeil.

Énormément d’action dans ce 5 ème tome et ça ne m’a pas déplus du coup. Maxime Chattam a le don pour bien détailler une scène d’action. Le fait que ce tome se passe en France nous rapproche énormément des personnages vivants sur le continent, mais en Autre-Monde. On apprend également un peu plus sur Entropia et un personnage fait une brève apparition (je trouve en tout cas).

Retrouver nos amis est tout simplement un plaisir et on a toujours l’impression d’être à leurs côtés, de voyager avec eux. J’ai toujours du mal quand on arrive à la dernière page et de devoir les laisser un peu de côté. Mais quand je les retrouve dans le tome suivant, cela me réconforte et je suis ailleurs, avec eux, en Autre-Monde.

Maxime Chattam est bien un de mes auteurs préférés et je suis bien heureuse qu’il est eu l’idée d’écrire cette saga et de nous faire voyager avec ses personnages. Après avoir lu un de ses thrillers c’est toujours bon de lire sa saga fantastique. Ça change et on retrouve tout de même sa plume, sans être perdu.

Je finirai par dire que Maxime Chattam a réussi à créer son propre univers. Il est, pour moi, toujours aussi digne des plus grandes saga. Vivement la suite !

 

– Surtout on ne se sépare pas, toi, Ambre et moi. Si nous restons ensemble, on peut tout réussir, pas vrai ?
Tobias guettait l’assentiment de Matt avec une pointe d’anxiété. Il avait besoin d’être rassuré. Ce voyage lui faisait peur.
Matt hocha la tête.
– L’Alliance des trois, dit-il.
– L’Alliance des trois, répéta Tobias.

 

 

Ma note : 17/20

Publicités

Genre : Jeunesse, FantastiqueLogoLeLivredePoche

432 pages

Prix : 7,60 €

Année de sortie (en poche) : 2014

couv67272787

 Synopsis :

La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois… Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de qui s’est vraiment passé.

Mon avis :

Avant toutes choses, si vous n’avez pas encore lu les précédents tome et pour ne pas vous faire spoiler par quoi que ce soit, ne lisait pas cet avis.

Pour ceux qui ont déjà commencé à lire cette saga, je vous invite à lire mes autres avis d’Autre-Monde.

L’Alliance des trois

Malronce

Le coeur de la terre

C’est avec joie que j’écris cet avis. Comme vous l’avez constaté, j’ai continué cette saga et aujourd’hui je vous donne mon avis sur ce tome 4. Encore une fois, Maxime Chattam m’a transporté dans son univers.

C’est la paix entre Pan et Cynik (ou plutôt Mature). Après la guerre entre les deux clans dans le tome 3. L’anniversaire de la tempête approche et vers le nord, quelque chose d’étrange est en train de se passer, un brouillard approche à grands pas. Tout ceci n’est pas normal et l’alliance des trois va devoir faire face encore une fois à un nouveau problème engendré par la nature.

Qquel plaisir, quel régal… C’est toujours aussi plaisant de retrouver l’alliance des trois, toujours aussi plaisant de lire la plume de Maxime Chattam. Comme vous l’aurez compris, j’ai une nouvelle fois adoré la suite d’Autre-Monde. Même si celui-ci est un poil en dessous du troisième tome.

J’avais tout de même peur d’être déçus par ce quatrième tome. Mais j’aurai pu passer à côté de cette suite.

Ce que j’ai trouvé de vraiment très bien dans ce tome c’est qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Les faits s’enchaînent les uns après les autres et c’est ce qui donne un bon rythme à l’histoire.

On retrouve également la plupart des personnages qu’on a déjà rencontrés dans les précédents tome et on en découvre d’autre également. Je n’ai rien à dire sur la construction des personnages, je les trouve tous aussi bon les uns que les autres.

Je trouve les couvertures toujours aussi jolie, les éditions Le livre de poche ne se moquent pas de nous. Quand on regarde chaque tome, on retrouve sur la couverture de magnifiques couleurs et surtout certains éléments de l’histoire.

C’est tout simplement avec joie que je vous conseille cette saga si vous aimez l’aventure et le fantastique. Il passe à la limite du coup de coeur, mais ne détrône pas le tome 3. En route pour le tome 5 à présent !

 

Matt contemplait Ambre,assoupie. Ses boucles d’un blond roux,la finesse de ses traits,ses longs doigts délicats… Tout en elle lui inspirait un flot d’émotions. Il se concentra sur ce qu’il éprouvait et tenta d’y poser des mots. […]

– Ses baisers sont la promesse d’une religion dont le paradis est aux portes de nos lèvres,dit -il naturellement.Et j’ai envie d’y croire. Pas mal pour un athée, non.

 

Note : 18/20

Genre : ThrillerAVT_Albin-Michel_1209

496 pages

Editions : Albin Michel

Prix : 22,90 €

Année de sortie : 2014

couv10593215

 Synopsis

Le Mal peut-il contaminer ceux qui le traquent ? Un go-fast pris en flag qui transporte bien pire que de la drogue… Deux ados qui tirent sur les passagers d’un TGV lancé à pleine vitesse… Des gens ordinaires découverts morts… de terreur. Le Diable mène le bal, le monde est devenu fou. Lieutenant à la Section de Recherche de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu’un fil sanglant relie ces faits divers. Rien ne pourra l’empêcher de remonter la piste à sa source. Aux racines de la peur.
Après La Conjuration primitive, Maxime Chattam, dans ce thriller d’une maîtrise glaçante, sème plus que jamais le doute.

 

 

Mon avis

Ayant lu « La Conjuration Primitive », j’avais envie de lire un thriller de Maxime Chattam et quoi de mieux que de lire cette « suite ». En effet, si vous voulez lire ce roman, il vous sera difficile de comprendre certains éléments sans avoir lu son précédent (La Conjuration Primitive).
Cette lecture ne fut pas aussi excellente que La Conjuration Primitive et je trouve ça dommage, mais ce fût une agréable lecture tout de même.

Nous retrouvons la jeune gendarme, Ludivine, hanter par sa précédente affaire qui n’est autre que cette de La conjuration primitive. C’est lors d’un Go Fast que Ludivine et ses compagnons de la gendarmerie vont devoir suivre une affaire des plus surprenantes et diabolique.

Beaucoup d’élément, voir même peut-être trop sur le sujet du diable. C’est ce que j’ai trouvé à dire dans ce roman. Certains passages, qu’on peut tout de même trouver intéressant sont parfois assez longs avec ce genre de réflexion. C’est pour cela que ce roman n’est pas un coup de coeur et que j’ai préféré « La Conjuration Primitive » à celui-ci. Autre petit bémol, à force de soupçonner tout le monde j’ai entre autre réussis à découvrir le « méchant » de l’affaire. Ce qui est bien dommage.
Ludivine m’a d’ailleurs fait penser à un autre personnage d’un autre roman et d’un autre auteur, mais je ne saurais dire qui. Une jeune femme tourmentée par ses affaires du passé et je me suis un peu mélangé les pinceaux à cause de ça d’ailleurs.

Mis à part cela, c’est une bonne lecture. Maxime Chattam arrive toujours à m’emporter dans son univers et ce qui fait de lui un de mes auteurs préférés. Sa plume est efficace et simple à comprendre, pas de prise de tête. On a vite envie de tourner les pages, les unes après les autres pour avoir la suite.

J’ai encore de quoi faire avec tous les romans que notre cher auteur a écrit et la plupart sont dans ma PAL à m’attendre. Mais pour le moment, je continus Autre-Monde avec le tome 4 puisque que je vais bientôt recevoir, dans le cadre de Masse Critique avec Babelio, le tome 5 d‘Autre-Monde et j’adore toujours autant cette saga qui différencie pas mal des thrillers que Maxime écrit.

Les psys c’est comme le bon pain, tu sais, il y en a pour tous les goûts, suffit de chercher un peu.

Mon avis sur « La Conjuration Primitive »

 

1520

Genre : Thriller, Nouvellepocket-home1

92 pages

Editions : Pocket

Prix : ~ 4€

Année de sortie : 2010

couv19178942

 Synopsis :

Harlem Est. 18 novembre. 8h28.
Ils sont tous là, dans le hall de l’entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer…
Quand l’inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c’est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L’affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d’autres établissements.
Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. Toujours.

 

 

Mon avis :

 

Le besoin de lire une oeuvre de Maxime Chattam se faisait ressentir, mais je n’avais pas envie de roman trop long. J’ai donc décidé de lire cette petite nouvelle.

Nous sommes aux Etats-Unis. A Harlem plus précisément. Un jeune homme entre dans un lycée, son visage est caché et il est armé. C’est ici que commence le Carnage, dans un lycée… L’inspecteur Lamar Gallineo va devoir enquêter sur cette série de Carnages.

Carnages est donc une nouvelle de Maxime Chattam. Nouvelle qui ne m’a pas plus impressionné plus que cela et je trouve cela bien dommage. J’adore ce que fait cet auteur, mais ici, je n’ai pas trouvé ce que je recherchais. Mon avis est donc assez mitigé et j’aurai aimé en avoir plus. Ce qui fait que j’ai tout de même aimé lire ce petit roman, mais que tout est allé trop vite à mon gout.

J’ai beaucoup aimé l’inspecteur Lamar, mais au vus du nombre de page, je n’ai pas eu assez le temps de m’y accrocher plus que ça.

Il y a quelque chose qui me chagrine dans ce roman, mais je ne pourrai pas trop vous en faire part de peur de vous spoiler l’histoire. Je peux simplement vous dire que je ne suis pas convaincus de la fin de l’histoire et que cette enquête à tout de même était assez facile et simple.

Pour la fin, j’ai eue l’impression d’être dans un dessin animé du « je suis le méchant, hahaha!« , mais pas que ça.

En bref, ce fut une agréable lecture, mais sans plus.

 

[…] Il faudrai prendre soin de ne pas faire d’amalgame devant la presse, pour que celle-ci ne se mette à fustiger la culture gothique ou du metal en général. Le rap avait été une cible privilégiée dans les années quatre-vingt et les médias se plaisaient à changer,à trouver un bouc émissaire ou au moins à faire des rapprochements faciles.

 

1320

Genre : Fantastique, Jeunesse

Editions : Livre de Poche

494 pages

couv75344231

Synopsis : (source livraddict)

Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l’imminence d’une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n’ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoir surnaturel octroyé par le Cataclysme.

Avec L’Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l’apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.

Mon avis :

J’attendais le troisième tome en poche depuis un petit moment déjà. C’est en fouinant un peu au centre commercial que je l’ai vu dans les nouveautés de Poche. Je n’ai pas hésité une seule seconde à me le procurer.
Je ne vais pas faire un résumé sur ce livre, comme j’ai l’habitude de faire à chaque fois. Le synopsis en dit déjà beaucoup et je n’ai pas envie de spoiler les personnes qui n’ont pas lu la saga.

C’est toujours un plaisir de retrouver nos amis dans leurs aventures. Retrouver l’alliance des trois : Ambre, Tobias et Matt.
Des trois premiers tomes, celui là est un de mes préférés. Il est riche en révélation. Des révélations qui m’ont donné des frissons. Je ne m’attendais pas à en avoir autant dans ce tome-ci. J’aime toujours autant l’univers que Maxime Chattam a créé.
Pour la troisième fois, j’étais une Pan, dans leurs camp, voulant les protéger et les aider. J’ai détesté les Cyniks, j’ai autant hait le Raupéroden que Malronce. J’étais l’une des leurs, près au combat. Près à tout pour sauver ma peau.
Nos trois amis sont vraiment inséparables. Ils sont toujours aussi charismatiques voir plus qu’au début. Les personnages que je qualifie de secondaire sont eux aussi aussi sympathique que nos trois héros.
Il y a quand même un des personnages que je n’ai pas du tout apprécié depuis le début et j’ai eu raison de me méfier de lui. Mais tout du long M. Chattam essaye de nous mettre sur une autre piste. On se perd beaucoup dans notre réflexion, mais au final on a raison.
On apprend beaucoup sur l’identité du Raupéroden, mais aussi sur Malronce et sur la quête des peaux. Mais aussi pourquoi ils cherchent tous les deux à retrouver Matt. Bref, autant de révélation que je qualifie ce tome comme mon préféré pour le moment.
Maxime Chattam a une fois de plus réussi à me faire voyager dans son univers, dans son Autre Monde.
J’ai vraiment hâte de lire la suite de cette Saga et j’espère l’apprécier autant que les trois premiers tomes, voir encore plus.

C’est une chronique assez simple, je vous l’accorde. Mais de peur de trop spoiler sur l’histoire et sur la saga, je préfère ne pas en faire trop.

La haine appelant la haine. Une spirale infernale vers toujours plus de barbarie, au nom de la victoire.

Genre : Thriller

Editions : Albin Michel

Epub

 Synopsis : (source livraddict)

Une véritable épidémie de meurtres ravage la France.
Plus que des rituels, les scènes de crimes sont un langage.
Et les morts semblent se répondre d’un endroit à l’autre.
Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ?
Et si c’était un jeu ?
Mais très vite, l’Hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition.
Pour essayer de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie pas tout à fait comme les autres et un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre.
De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Écosse, Maxime Chattam nous plonge dans cette terrifiante Conjuration primitive, qui explore les pires déviances de la nature humaine.

Mon avis :

Le tout premier thriller de Maxime Chattam, que je lis. J’avais envie de lire ces autres écrits et surtout un autre univers que la saga Autre Monde, que j’aime déjà beaucoup. Tout ce que je peux dire, c’est que je n’ai pas été déçus.

Nous suivons un groupe d’enquêteurs, la section de recherche de la Gendarmerie Nationale de Paris. Alexis Timée, jeune gendarme et son équipe enquête sur plusieurs meurtre aussi étrange que morbide. Un signe pourrait relier ces meurtres entre-eux, un seul, *e. Qu’est-ce que *e ? Qui sont ces meurtriers qui tuent de sang froid et en général des femmes ?

La SR va même jusqu’à donner des noms à ces meurtriers sans noms et sans visage, ne laissant que peu de trace : La « Bête » et le « Fantôme ». Deux meurtriers qui communiquent, apparemment, entre eux, avec le symbole *e. Toujours ce symbole, retrouvé sur les victimes de ces meurtriers. Pourquoi ? Qu’est-ce que cela signifie ? De la France, jusqu’au Quebec en passant par l’Ecosse et la Pologne, c’est ce que la SR va découvrir tout au long de ce roman.

Le roman est divisé en plusieurs parties. Lui, où nous suivons principalement Alexis Timée. Elle, pour Amandine, une autre jeune gendarme de la SR, une équipière d’Alexis. Et Eux, qui regroupe toute l’équipe. Les personnages sont assez différents des uns et des autres, quoi qu’avec du recul, pour certains on retrouve quelque ressemblance.

C’est un Thriller troublant, on est tenu en haleine du début à la fin. Que dire de la fin ! Je suis restée… sur les fesses, pour être polis. Plusieurs scènes m’ont donné des frissons, j’avais envie de lire vite les passages. Un peu comme dans les films d’horreurs, je ne veux pas regarder certaines scènes. Mais avec la lecture c’est plus compliqué, j’ai fait quelque grimace pour certains passages, tellement ils étaient morbides. Des meurtres qui s’enchaînent, on n’a pas le temps de dire ouf que ça continue, on se demande toujours, mais quand est-ce que ça va se terminer ? Et quand on se pose et se dit « c’est fini » et bien non, ça recommence de plus belle. On ne nous laisse pas un temps de répit, autant pour nous Lecteur que pour les enquêteurs.

L’auteur, Maxime Chattam, je l’ai découvert grâce à sa saga Autre Monde que j’apprécie énormément. Ici, rien à voir avec cette saga plutôt jeunesse. C’est plus adulte, plus sombre. Maxime C. rejoint, sans aucun doute, ma liste d’auteur préféré. Ce n’est sans doute pas pour un rien que Maxime Chattam adore Stephen King. Pour moi, il est LE Stephen King français.(enfin presque).

Un excellent roman, que je recommande à tous les amoureux des Thrillers !

A moi maintenant de lire les autres Thrillers et continuer la saga Autre Monde de cet auteur talentueux.

Et vous ? Êtes-vous prêt pour la Conjuration Primitive ?

La violence. C’est comme une escarre, vous savez. Une fois que ça s’est installé sur vous, ça ne cesse de vous ronger.

Genre : Jeunesse, Fantastique

Editions Le Livre de Poche (2013)

480 pages
3162175844_2_2_xeNT392YSynopsis :
Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.
Mon avis :
L’Alliance des Trois s’en va donc pour le Sud, bien au-delà de la « Forêt Aveugle » pour avoir des réponses à leurs questions. Nous suivons toujours Matt, Ambre et Tobias pour une nouvelle aventure qui, cette fois, va au-delà de l’Ile Carmichael.
Toujours un aussi bon moment passer avec nos héros et leurs différentes rencontres. Ce tome-ci est beaucoup plus sombres que le premier, mais est aussi bon que ce dernier. Le héros qui change le plus dans ce tome deux est sans doute Tobias, qui a plus confiance en lui et prend presque le rôle de leader en absence de Matt et Ambre. On apprend pas mal de choses pendant leurs périples : la découverte d’autres sites Panesque plus différents les uns des autres, de nouveaux monstres redoutables, mais aussi de nouveaux paysages…
Maxime a encore une fois réussi à m’emporter dans l’univers qu’il a créé. Il a réussi à faire ressortir plusieurs émotions pendant la lecture, tel que le stress, la colère (pour les Cyniks), la peur etc.
En refermant ce deuxième tome, je me suis senti un peu triste. Triste de laisser les héros derrières moi.

Genre : Jeunesse, Fantastique
Editions Le Livre de Poche (2012)
456 pages

3160770368_2_2_kpUF7JtI

Synopsis : (source Livraddict)
Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde.
Mon avis : 

Plusieurs de mes amis en m’ont parlé sans même que j’y prête attention et en me souvenant de ce qu’ils en disaient, ce n’était que du bon. Je me suis donc acheté le premier tome d’Autre Monde. J’ai trouvé étonnant de le lire aussi vite d’ailleurs. Je me suis remis petit à petit à la lecture et je ne connaissais pas vraiment cet auteur là. Quand j’ai cherché des informations sur lui, j’ai découvert qu’il écrivait des Thriller la plupart du temps et qu’Autre Monde est bien différente que ce qu’il écrit.

Les toute premières pages nous racontent un peu les personnages que l’on va suivre tout au long de l’histoire. Matt et Tobias, deux très bons amis, rien de bien étonnant jusqu’ici. Quand un soir, alors qu’ils communiquent par Msn, une tempête étrange envahit les rues de New-York coupant l’électricité et fait évanouir Matt. Ce n’est qu’à son réveil que Matt se rend compte qu’il ne reste plus que des enfants et adolescent. C’est alors que le périple de Matt et son ami Tobias commencent. Ce premier tome fait office de base à cette sage qui ne fait que commencer.

A la lecture du roman, je suis comme submergé dans le monde de Matt et Tobias et je tombe radicalement sous le charme de Matt qui n’a que 14 ans, mais au fur et à mesure de l’histoire, je le vois évoluer très vite. En lisant les premières pages et les dernières, on se rend compte qu’il n’est plus le même.

L’univers est vraiment tout simplement exquis, le changement entre avant et après la tempête est radical et me donne envie de continuer à suivre Matt et ses amis dans leur périple. Maxime a réussi à me faire voyager dans son Autre Monde.